Un beau cadeau !

Il y a bien longtemps que je n’avais pas mis d’article sur mon blog .

Je vais y remédier en faisant un petit article en forme de remerciements pour mon ami Stéphan.

En effet , a la faveur de nos discutions et essais de cannes au bord de l’eau , je lui confiais mon souhait de me grouper avec lui pour commander deux blanks IM6 , action médium / fast , en 9 pieds , soie de 5 en 3 brins .

La commande était reçue depuis quelques temps , mais nos métiers respectifs ne nous laissant que peu de répit , je ne m’inquiétais pas sur la date d’arrivée de ceux-ci .

Un petit SMS me préviens que le colis est parti , je le suis par internet , mais celui-ci reste bloqué a la poste ! Je le récupère , il a un peu souffert …je l’ouvre devant le préposé : OUF , rien n’est cassé !

Mais par contre , une chaussette est un peu plus lourde et , a l’ouverture , c’est la surprise !

Stéphan m’ a monté un des deux blanks et de quelle manière !

Quelle belle surprise il me fait là , en remerciement de la fabrication d’une épuisette , elle aussi surprise , faite il y a une paire d’années …

Ce que je ne savais pas , c’est que Stéphan suivait mes conversations sur le forum  » montage de canne  » de notre site préférer , et a  ainsi collé a mes envies .

IMG_1811

 

Le montage est d’une très grande qualité , sur le blanck de couleur Bordeaux du plus bel effet au soleil ,

IMG_1817

 

les ligatures sont d’une finesse incroyable , translucide , laissant apparaitre les pieds d’anneaux , ligatures rehaussées de liserés .

Le marquage est lui aussi personnaliser , ce qui donne encore plus de valeur à mes yeux à cet ensemble.IMG_1819

le matériel monté est de grande qualité :

Les anneaux mono pattes sont des ALPS XHSFGP

Les deux anneaux de départ sont des ALPS TILXNZG

L’anneau de pointe est un Pacific Bay XFT TIP TOP HARD CHROME.

IMG_1793

Le porte moulinet est tout en  aluminium.

La poignée est en liège du Portugal AAA, en 7″.

IMG_1775

La bague de finition est une Batson BWC.

L’accroche mouche est un HOPKINS&HOLLOWAY 719 S.

IMG_1785

Les ligatures sont faite avec du fil Gudebrod gris anthracite 10111 taille A. Ce fil devient translucide au vernissage laissant apparaitre les pieds des anneaux.

IMG_1800

Les ligatures d’emboitement et de la signature sont réalisées avec du fil Gudebrod grenat 206 taille A. Ton sur ton avec le blank, relevé d’un liseré argent : c’est magnifique !

IMG_1796

La canne fait 97 grammes .

IMG_1791

J’ai pu pêcher  ce blank sur la Dordogne une après-midi entière , l’an dernier ,  et ce fut un réel plaisir de la tester sur les ombres tatillons de fin de saison .

IMG_1789

Je n’ai pas résisté a l’essayer sur la pelouse avec une soie wf5 , et malgré un grand vent du midi , ça pousse pas mal .

IMG_1780

Il ne me reste plus qu’à te remercier mon ami Stéphan pour ce beau cadeau et cette surprise !

IMG_1806

C’est beau l’amitié !

 

IMG_1820

Montage de canne : ma première !

Il y a maintenant quelques mois , je me suis offert un stage de montage de canne , avec Eddy de Fishbone et je vais tenter de vous raconter cette aventure  !

Le rendez-vous était pris , et nous serions au magnifique domaine de la salamandre

http://www.flyquest.fr/ ou une salle nous était réserver , Eddy étant arriver avant , afin de tout installer.

Le matériel est là , il nous attend ; et c’est un peu impressionnant , mais Eddy nous met vite a l’aise avec sa bonne humeur et sa convivialité , les autres membres du stage sont eux aussi là , les présentation sont faite et la bonne humeur est de mise .

Tout le matériel commander pour ce montage est prêt , bien en place et n’attend que nous !

Pour moi , je monterai un blank Gatti , de 9 pieds , en trois brins et soie de 5.

tout le matériel nécessaire et conditionner sous pochette plastique , blank , anneaux, porte moulinet , poignée , talon de combat , mais aussi , pinceaux , liste de positionnement des anneaux , station de montage , fils, station pour passer l ‘époxy et de séchage , alcool , essuie tout ,epoxy ,  lampe ! rien, ne manque !

on déballe l’ensemble , on contrôle que rien ne manque , que tout correspond a la commande .

Les matériaux sont de qualité , et , pour cette première , j’ai décider de mettre une poignée custom , fort bien faite avec des éléments de liège d’ excellente qualité , un porte moulinet avec insert bois de rose et des anneaux titane recoill .

Les choses sérieuses commencent , et Eddy en fin professeur nous explique les différentes phases du montage et nous commençons par trouver l’épine du blank .

L’épine , ce sont les couches de carbone qui ce chevauche lors de la construction du blank.

Si vous monter les anneaux sur l’épine , votre canne sera plus précise , mais a l’inverse moins de précision et plus de distance …et là , il va falloir choisir.les difficultés commencent !

Pendant ce temps , comme j’ai fait la surprise d’ emmener Rémi avec moi , celui-ci pêche et découvre le domaine , et du haut de la salle de  » classe  » je peut l’apercevoir.

il faut aussi ajuster la poignée sur le porte moulinet , le professeur nous a laisser un peu de travail pour comprendre , et l’utilisation d’un Dremel est bien pratique pour ça .

Nous poursuivons par l’ajustement du porte moulinet sur le blank , de la protection des éléments pendant le collage

Puis on laisse sécher l’ensemble  poignée et porte moulinet, on fait une pause et j’observe le domaine et Rémi qui parait tout petit au milieu de ce décors surréaliste.

On mesure et marque le positionnement des anneaux …

Et on attaque le ligaturage des anneaux , c’est pas si simple , mais a chaque étape , Eddy observe , nous guide et explique.

J’ai choisi un fil bordeaux qui je trouve va bien avec le noir mat du blank ,

ligature de l’anneaux de départ

et les férules seront argent , mais discretes …

Pose de l’autocollant

Puis viens le moment de passer l’epoxy , ne pas trembler et surtout une couche fine…

On laisse sécher pendant la nuit et nous partageons ensemble un repas convivial , on laisse tomber la pression  : ça parait simple mais quelle fatigue !

Le lendemain matin , on contrôle que tout va bien , on rectifie les bavures et les défauts et on recommence le passage a l’epoxy , en douceur , c’est l’étape de finition…

On remet a sécher les canne s ,  et nous partons faire le tour de cet endroit si particulier , et on peut observer les habitants des lieux et aussi leur activités , a tout les étages …et après une pause déjeuner , on s’octroie un peu de pêche , Eddy nous prête du matériel et on arrive a leurrer quelques poissons mais quelle fougue , quelle santé , les poissons sont en pleine forme , et arc , farios , mouchetées nous en font voir de toutes les couleurs et ne ce rendent pas si facilement que ça , et certains spécimens de fort belles tailles me mettrons bien a mal et ferons chanter le moulinet !

Voila , nous sommes tous fier de notre travail et du résultat , mais il faut nous quitter car il nous reste quelques heures de route encore a faire .

Mais c’est promis , je reviendrais , mais uniquement pour pêcher cette fois ci , et profiter pleinement de ce superbe lieux et des bons conseils de Vincent , qui gère le domaine de main de maitre !

A bientôt !

Christian

Ma canne me suis partout maintenant  ,

ici sur la Bourne ,

mais bientôt sur la Dordogne…

Sortie automnale

Ça y est , c’est la fin de l’été , les jours raccourcissent , les températures chutent  et les nuits et matinées ce font plus fraiches , mais les belles journées de septembre sont là et nous permettent d’en profiter encore .

Mon dos ayant décider de me laisser un peu de répit , j’essaye de reprendre les quelques heures de pêche que je n’ai pas eu cette année …

J’ai légèrement modifier mon matériel , et j’ai adjoint a mon mini chest pack un petit sac a dos avec réserve d’eau amovible , fait au départ pour le vtt , et dont l’avantage et de bien rester en place et sais ce faire oublier. Je pourrait ainsi maintenant , emmener avec moi mon reflex qui me manque tant certaines fois  , envelopper dans un sac pour rester au sec en cas de chute. En plus , je peut mettre dedans une petite polaire ou autre vêtement de pluie .

Je prendrais aussi un moulinet supplémentaire ,  équiper de ma soie naturelle qu’il faut que je rode encore … et bien sur ma 9 pieds soie de 5 faite lors d’un stage avec Eddy et pour laquelle je ferai un article spécifique .

Direction la Bourne , mais côté Isère , puisque la fermeture dans ce département ce fait le 10 Octobre , quelle chance .

Je part de la maison , il fait quinze degrés mais le temps a l’air couvert , plus j’avance vers le Vercors , plus le temps ce gâte , et des chapelets de brume sont accrochés au massif , j’aime pas trop ça.

J’arrive au bord de la rivière  a 7 h 15 , le temps est gris , menaçant et il fait 12°.

je m’équipe raidement , tout est prêt et je descend au bord se la rivière.

je me glisse dans l’eau après avoir monter ma soie , vérifier mon bas de ligne et noue a celui-ci un spent d’éphémère qui ma parfois réussi ici .

Quelques rares petites mouches blanche que je n’arrive pas a identifiée , sorte et vole sur l’eau mais trop haut pour intéresser un poisson !

Je peigne les courants , les lisses si difficiles , les bordures prometteuses , rien !

Je me cale contre un rocher bienvenue , j’observe et j’en profite pour faire quelques clichés , et c’est a ce moment précis que décide la pluie de tomber!

Mon chapeau est large et je peut finir de faire quelques clichés que je destine au calendrier.

Bien a l’abri dans mon sac , je laisse mon reflex et prendrais plutôt mon apn étanche .

je décide de remonter lentement , très lentement , cette bordure qui m’envoute et ou je devine caler quelques belles…

Le désert , je ne vois rien , ne fait rien bouger , cette Bourne me fera encore  tourner en bourrique .

20 mètres plus haut enfin un gobages , je l’approche comme un sioux , sans faire de vagues sur ce coin si lisse ,  mais la belle ne remontera pas ! zut !

Et pourtant , je suis sur que nombre d’entre elles sont là , caché contre les cailloux… tel cette prise faite quelques semaines plus tôt au même endroit et qui , en pleine forme , ne ce laissera pas photographié et m’éclaboussera même en repartant !

J’entends du bruit , deux pêcheurs au toc , que j’ai vu en action bien plus bas , passe discrètement  en me saluant , je leur retourne ma pareil .

Je remonte encore encore quelques dizaines de metres et je décident de sortir de l’eau pour sauter ce grand gour , tout en y jetant un oeuil quand même …

Je croise l’un des deux pêcheurs , il me dit qu’il a fait une petite de 24 cms mais que c’est bien calme.

Je continue le chemin pour leur laisser du champs libre et décide de pêcher ce grand trou , contre la falaise , il pleut de plus en plus , je commence a être tremper , et je n’ai pas pris ma veste de pluie !

je remonte jusqu’au courant au dessus , puis décide de rentrer .

En chemin , je trouve quelque crocus , qui sont prétexte a faire quelque clichés et qui rappel que l’automne s’installe….

Je jette un dernier regard a cette belle rivière , en pensant déjà a revenir…

Je suis tremper , mais heureux .

a bientôt  belle Bourne !

Commentaires fermés sur Sortie automnale

Un vrai cauchemar….

Ca y est , c’est les vacances!

Direction la Haute-Savoie , sa fraicheur , ces cimes enneigées , l’air pur.

Et cette année c’est décider : je pêche!

La premiere semaine s’écoule tranquilement histoire de bien récuperer , puis un matin je me décide , je charge le materiel , je passe prendre mon permis et je file sur la rivière la plus prôche.

Je prends ma canne mais ??? ou est le reste du materiel ??? malheur!

j’ai laisser mon gros sac a la maison et je n’ai rien d’autres.Cry

Je monte en voiture et décide que coute que coute je pêcherais , je vais au premier magasin dans la vallée.

Je rentre dans la boutique et j’ai une impréssion bizare , quelque chose cloche…

Le vendeur s ‘approche et je lui demande la materiel qui me fais tant défaut :

 » Bonjour , je voudrais un chest pack  » il me tend son plus bel article , et là je crois rêver :il me tend  un sac a dos digne d’un film de Maurice Herzog ou Roger Frison RocheSurprised

 

J’ai beau baffouiller rien ni fait !

il me demande ce que je veut encore et que , il me fera un trés bon prix si je lui prends plusieurs articles : je me lance , je n’arrive pas a ne rien dire:

« des chaussures  »

« un baton de wading »

 » une casquette  »  » tenez celle là c’est une spéciale coup du soir !  »

 » a au fait si vous allez là haut aprés Notre dame de la gorge , prenez garde il y a le maitre , et, en plus il vous faut vous faire entendre des autres pêcheurs au bord de l’eau  » prennez cça , ici , c’est obligatoire ! et il me tend une clôche énorme de vache ! je suis interloquer.

Je me pince mais non , c’est vrai !

je m’enfuit de ce lieu et je décide d’aller voir d’un peu plus pret  » le maitre  » , en route  je demande mon chemin , mais surprise les habitants

sont muets

je croise une marmotte : elle est énorme , elle taille du bois : j’halucine

 

j’arrive vers le lieux de pêche et le maitre m’attends

il me dit que je ne pourrais rien faire ici , il a décider de faire fondre les glaciers pour apporter un peu d’eau dans la vallée qui souffre

je craque , il faut que je rentre le soleil se cache trés vite

j’ai du abuser de ces confitures de cassis hier, mais au fait c’était bien du cassis ?

Aller christian accroche des vetements sur le porte manteau

Met tes chaussons

et appel le medecin !!!!

Un petit rafraichissement ?

Ce Dimanche , il fait trés chaud sur la région Cool( 34° ), aprés un petit peu de jardinage , un repas leger , direction le Vercors et un endroit que je sais rafraichissant:

Les fontaines pétrifiantes , qui ce jettent dans le Cholet
http://www.gobages.com/diaporama/index.php?rep=cholet

Nous penetrons dans le site classé de Combe Laval. C’est une entaille titanesque dans la bordure du Vercors , qui forme une reculée creusée par les eaux du Cholet.C’est par cette brèche que l’homme a construit un itinéraire pour  » vidanger  » le bois et le charbon de la forêt de Lente.

Nous emprunterons une partie de cet ancien sentier appelé chemin des chatreux.

Les eaux du Cholet , avant de ressurgir au fond de cette combe , connaissent un cheminement fait de multiples périples.Sur le plateau , son histoire commence a Fond d’Hurle, http://www.parc-du-vercors.fr/

là , les eaux cse perdent dans les fissures du plateau calcaire et apparaisse une première fois a la résurgence du Brudoux.http://www.parc-du-vercors.fr/nature/circulation.html

Ensuite , elle serpentent sur quelques dizaines de mètres dans la forêt de Lente avant de disparaitre a nouveau et de ressortir au fond de cette combe

La cascade du Frochet montre comment c’est formée cette roche au corps caverneux que l’on appel le tuf  .

Il faut que certaines conditions soient réunies , des eaux riches en calcaire dissout , rupture de la pente et vegétation abondante. En effet lorsque la pente change , l’eau laisse échaper le gaz carbonique , le carbonate ce dépose alors sur la végétation, mousses , lichens , arbres , feuilles etc…Pétrifiés dans cette enveloppe , les végétaux disparaissent ensuite et forment des alvéoles dans la roche.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tuf

 

Mais , n’oublions pas le paysage qui nous entoure : magnifique , impréssionant , grandiose !

et puis la flore et la faune

La mousse rafraichissante recouvre la végétation

si on continue le sentier on peut aller jusqu’au col de la machine qui sera surement une de mes prochaines balade

http://jeanpba.free.fr/CombeLaval_FR.html

Revenons sur nos pas et refaisons une alte pour prendre un bain de fraicheur

alors , a bientôt , peut être au bord de l’eau , moi je reste là , c’est si bon !Tongue out

nouvelle saison , nouveau matériel…

Pour cette nouvelle saison , j’ai décider de changer de materiel :

 

Changement de mes chaussures , qui ne sont pas foutues loin de là , mes SIMMS Freestone ont encore du gaz , mais je les trouve de plus en plus lourde et rigide , elles servirons a Rèmi ou bien en paire de secours…

Mon chois ce porte sur les JMC first feutre .

Ce modéle me parait costaud , bien fini , la cheville a l’air d’être bien maintenue , le poids est surprenant…chaussures JMC first feutre

Ce modéle existe aussi avec une semelle cahoutchout munie de clous tungstène…

Dés que l’on enfile ces chaussures , c’est la surprenante légéreté qui surprends , on a l’impréssion d’être dans des charentaises !

Le laçage parait leger avec ce lacet élastique et son blocage rapide.chaussures JMC first feutre

A voir en action de pêche.chaussures JMC first feutre

 

Ce modéle est livrer avec un systeme qui permet de mettre en plus de la semelle feutre une partie semelle munie de clous , polyvalence.chaussures JMC first feutre

 

Je viens de faire trois sortie avec , la derniere toute une journée , j’ai même conduit avec :

 

Elles ce sont fait oublier , l’accroche est bonne avec le feutre de qualité , le séchage et l’évacuation de l’eau fonctionne bien et le laçage rapide et notament sont système de serrage fonctione bien , je n’ai jamais du toucher a la tension du serrage , ce qui n’était pas le cas avec les lacets de mes anciennes chaussures…

Le nettoyage est trés facile et je suis variment ravi de cet achat…

La suite du changement viens de ce faire avec un chest-pack qui remplacera mon gilet , je l’avais vu sur le salon de ST Etienne , il s’agit du mini chest pack de JMC , je n’ai qu’une sortie avec , mais j’ai réussi a mettre tout mon matériel , et il me reste de la place !

je suis beaucoup plus a l’aise avec.

Je vous en reparlerai aprés quelques sorties…

 

@ bientôtWink

Rénnovation acte 1

Et bien ça y est , c’est parti !

 

ce n’est pas sans une certaine aprèhension que je me lance dans la restauratuion de cette canne en bambou refendu.

Avant de commencer a démonter les anneaux , j’ai pris les côtes de la canne ( position des anneaux , taille et nombre des ligatures ) pour en faire un plan , et aussi une photocopie Laughing

aller , premier coup de scalpel , premiere ligature a tomber , ce sera celle de la virolle , c’est plus façile !

on voit bien que le vernis a recouvert même les virolles et les anneaux

 

aller au tour des anneaux

 

 

ça fait bizarre

 

la canne devient nue , il faut décaper le vernis , pour cela j’utilise un scalpel et je gratte a plat .Pour le scion je n’aurais pas de difficultées , mais pour le talon , le vernis est plus dur ? je doit donc passer une première fois avec une lame de cutter tarditionelle , puis pour finir le scalpel

 

 

ne pas oublier l’élément qui viens s’emboiter dans la virole du talon ( je ne connais pas son nom ? )

 

 

Voila , c’est fini pour aujourd’hui Laughing

 

christian

nouveau challenge

Ca y est , je me suis décider , je me lance dans la rénnovation d’une canne en Bambou refendu.

 

Il s’agit d’une Pezon et Michel , Parabolic Ritz , de 8 pieds 2 , apparament de 1970.

Celle ci a apparament dèja été ( mal ? ) refaite et , il ny a que l’anneau de tête qui n’est pas d’origine …

Il va donc falloir , que je fasse un  » patron  »  de la canne  afin de noter l’emplacement exact des anneaux , ainsi que la taille des ligatures qui pour certaines on un filet de chaques côté .

puis , il va falloir démonter chaque anneaux , les nettoyés , enlever le vernis sur le bambou mais aussi sur les différents éléments qui ont été eux aussi barbouillés ( anneaux , bagues du porte moulinet , virolles …) , puis aussi trouver du fil , du vernis , un anneau de tête…) bref une nouvelle aventure .

 

la suite en images:

 

Voila , l’aventure démarre , a bientôt pour des nouvelles !

Salon national de la pêche a la mouche de Saint Eienne

Je vous propose en parralele de l’article de Sedget , de vous montrer aussi d’autres aspect de ce salon .

Pour moi , je ne regrette pas du tout mes 7 € d’entrée , et je le dit vraiment sincerement , bravo a toute l’équipe organisatrice du SA.NA.MA , un bien beau cru que celui de cette année !

Il y en avait pour tout les gouts et aussi pour toutes les bourses et en fouinant un peu on pouvait trouver des choses abordables .et de qualité.

Ce qui a surpris beaucoup de gens présents , c’est la trés bonne ambiance qui regnait et les échanges entres exposants et visiteurs , alors que la veille , le salon avait été pris d’assaut et les ventes malgré  » la crise  » globalement trés satisfaisante pour l’ensemble , comme quoi on peut faire trés bien en province !

toutes les personnes avec qui j’ai pu discuter n’on pas hésiter a passer du temps alors que je n’étais pas acheteur de leurs produits , mais simplement a la recherche de renseignements , et de ce côté là , j’ai été gâter .

 

Une journée bien trop courte , que ce soit pour la visite mais aussi pour passer du temps entre copains , voir des pseudo pour la premiere fois , revoir les copains et discuter , car c’est aussi ça le salon !je pense que pour 2011 , je resterais le week end !

 

la suite en images:Photos du salon national de la mouche artificielle de Saint Etienne fevrier 2009

 

il y avait des trésorsPhotos du salon national de la mouche artificielle de Saint Etienne fevrier 2009

 

Pleins de trésors

Photos du salon national de la mouche artificielle de Saint Etienne fevrier 2009

 

de trés beaux objets

 

Photos du salon national de la mouche artificielle de Saint Etienne fevrier 2009Photos du salon national de la mouche artificielle de Saint Etienne fevrier 2009

 

 

les suprenantes cannes WAZLER et notament une fantastique 8pieds 8 soie de 4 en 4 brins qui ma vraiment bluffer , une action fabuleuse , une finition irréprochable et un artisan trés a l’écoute : du bonheur

 

 

Photos du salon national de la mouche artificielle de Saint Etienne fevrier 2009Photos du salon national de la mouche artificielle de Saint Etienne fevrier 2009

 

800 metres de soie naturelle ça le fait non ? merci MrThebault

Photos du salon national de la mouche artificielle de Saint Etienne fevrier 2009

 

des discutions et des tests

 

Photos du salon national de la mouche artificielle de Saint Etienne fevrier 2009Photos du salon national de la mouche artificielle de Saint Etienne fevrier 2009Photos du salon national de la mouche artificielle de Saint Etienne fevrier 2009Photos du salon national de la mouche artificielle de Saint Etienne fevrier 2009

 

des mouches , des mouches…….

 

Photos du salon national de la mouche artificielle de Saint Etienne fevrier 2009

 

 

Les trés sympathiques gobe trotters !

 

 

Photos du salon national de la mouche artificielle de Saint Etienne fevrier 2009

 

 

 

Des exposants qui prennent soin des clients ,qui prennent le temps de choisir avec le client le produit le mieux adapté pour leur loisir , parmi le trés grand choix ,  bref une exelente journée et un superbe salon , merci aussi a Vadrouilleur et ses amis pour leur acceuil et leur organisation , c’est sur on va ce revoir Wink

 

Seul regret pour moi :  ne pas avoir eu le temps de voir tout le monde , une journée c’est trop cout !

 

Bonne fête les amoureux !

Le 14 Février , c’est le jour de la Saint Valentin et des amoureux .

Quelques clichés du kiosque Peynet en ce week end de Saint Valentin .

Les amoureux de Peynet vous connaissez ?

 

il ont été crée a Valence , le déssinateur Peynet c’est servi du kiosque du champs de Mars pour y loger ces célèbres amoureux .

Quelques clichés du kiosque Peynet en ce week end de Saint Valentin .

L’idée de le draper de rouge et de blanc le rend  » coquin  »

Quelques clichés du kiosque Peynet en ce week end de Saint Valentin .

Quelques clichés du kiosque Peynet en ce week end de Saint Valentin .

le vent glacial le rend surréaliste  Quelques clichés du kiosque Peynet en ce week end de Saint Valentin .

et parfois la lumière viens jouer avec vous Quelques clichés du kiosque Peynet en ce week end de Saint Valentin .

le ciel et la lumière dégage une athosphère iréelleQuelques clichés du kiosque Peynet en ce week end de Saint Valentin .

 

A bientôt !Quelques clichés du kiosque Peynet en ce week end de Saint Valentin .